Honoraires : soyons clairs !

En pratique

Partager l'article :

Quand un bien est vendu, l’acheteur est tenu de verser des honoraires à l’agence qui conclut la transaction. Plus qu’une commission, il s’agit bel et bien de rémunérer une prestation professionnelle. La preuve par trois…

image financement

 

 

 

  1. Compétences - L’agent immobilier est rémunéré pour son action commerciale et la mise en relation entre le vendeur et l’acheteur, mais ce n’est pas tout : il garantit la régularité de la transaction et rédige l’acte, après avoir mené toutes les vérifications nécessaires (titre de propriété, servitudes, diagnostics, etc.).
  2. Professionnalisme - Les honoraires sont versés à un agent immobilier obligatoirement titulaire d’une carte professionnelle, disposant d’un mandat écrit et ayant accompli la mission qui lui a été confiée. Le paiement intervient après la signature de l’acte authentique chez le notaire.
  3. Dégressivité - Plus le montant de la transaction est élevé, plus le pourcentage appliqué est faible (de 4 à 7 % pour un logement). Tout agent immobilier est tenu d’afficher en vitrine et dans ses locaux les honoraires qu’il pratique. Ces derniers peuvent parfois faire l’objet d’une négociation entre l’agence et le vendeur.

 

>> Maintenant que vous savez tout sur les honoraires, découvrez l’ensemble des agences du réseau VIVRE ICI et leurs offres du moment…

;